top of page
Rechercher

Une fille sans Barbie est une fille comme les autres !



Je n'aime pas Barbie
Je n'ai jamais joué à la Barbie
Avec 3 frères et 4 voisins garçons, j’étais plutôt garagiste (de Porsche), gardien de but, et pêcheuse de grenouilles dans les mares des alentours.
En mars on allait cueillir des jonquilles au bois de Pouêt (ça ne s’invente pas). Le grand jeu des garçons était de filer sans moi sur leur bicloune, en me laissant au milieu du bois. J’ai appris à lire l’heure au soleil de la clairière, à côté de mon bicloune.


Ma mère voulait à tout prix que j’aime les jouets de filles. Jouet de fille = Barbie. Après quelques tentatives, le constat était sans appel, je m’ennuyais, seule avec ma Barbie. Les tentatives avec "copines à Barbie" ont été tout aussi ennuyeuses. J’entendais les garçons jouer dehors.

Alors adulte, quand je constate qu’elle a dû se faire enlever plusieurs côtes pour avoir une taille pareille, qu’elle a n’a pas de sang kenyan mais seulement les jambes, j’ai du mal.
Si je veux être désagréable, elle nous a bien aidé à mettre les femmes dans des cases, et à nous (mal)conformer aux diktats de cette morphologie impossible.

Barbie, il fallait tomber dans la marmite toute petite, ou sinon c’est râpé.
Alors ce marketing invasif pour la sortie du film éponyme me laisse totalement indifférente.

Laissez-moi dans mon bois avec mes copains et mon vélo !








35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page